Franck Margerin

En 1968, Franck Margerin s’inscrit à l’École des arts appliqués pour en ressortir en 1974 avec un diplôme de laqueur et de dessinateur textile. C’est vers le dessin humoristique qu’il tend à se diriger. Margerin rencontre quelques agences de pub qui trouvent son style assez marrant et l’encouragent à se tourner plutôt vers la BD. En 1978, prenant le relais de Philippe Poncet de la Grave, il dessine quelques vignettes et bandes dessinées pour le chewing-gum Malabar, pendant un an.

En parallèle, il dessine pour Métal Hurlant. Il réalise ses premières véritables planches et invente pour la première fois un scénario : ce sera Simon et Léon. Sa participation au magazine durera jusqu’au dernier numéro, en 1987. Ce seront les magazines de charme Lui et Playboy qui publient ses premières illustrations.

En 1982 Frank crée Albert et Mauricette, dont les strips paraissent dans le supplément hebdomadaire du Matin de Paris. Les années suivantes, il collabore aux éphémères revues Rigolo (le mensuel humoristique des Humanos), Zéro, Zoulou... Il dessine dans les pages de ce dernier les reportages de Skoup et Max Flash, sur un scénario de Phil Casoar. Et très vite on retrouve des dessins de Frank partout : il multiplie les pochettes de vinyles, affiches de films, concerts, festivals, illustrations publicitaires, etc.

Mais de cette prolixité l’histoire retiendra avant tout son personnage-fétiche, Lucien (série débutée en 1979 dans Métal hurlant), la banane la plus célèbre de la bédé, rockeur rigolard emblématique des années 80.

En 1989, Jingle, petite société française de production de films, propose à l’auteur de créer une série d’animation avec Lucien. Craignant de voir son personnage dénaturé à l’écran, Margerin crée un personnage spécialement pour cette série, Manu. Les Aventures de l’insupportable Manu sont diffusées sur la 5 puis sur Antenne 2, avant de devenir trois albums de vraie BD aux Humanoïdes Associés (1990-1994).

En novembre 2009 sort un nouvel album de Margerin, Lucien, père et fils. En septembre 2011 La bande à Lucien, onzième album de la série, sort chez Fluide Glacial. Il démarre en 2012, en tant que dessinateur et coloriste, une nouvelle série intitulée Je veux une Harley, sur des scenarios de Marc Cuadrado, chez Fluide Glacial.

Il est également l’auteur de beaucoup d’autres albums et séries, comme Manu, Momo le coursier ou Sacrés motards.

Franck Margerin a participé au festival de la BD d’Ajaccio en 2002.

Quelques-uns de ses albums.

Quelques dédicaces réalisées à Ajaccio.